En massothérapie on fait souvent la distinction entre le massage thérapeutique et le massage de détente.  Quant à moi, je considère les deux indissociables.

Plusieurs considère que le massage de détente est en fait une séance de  »flattage » sans effet bénéfique.  Certains massothérapeutes trouvent d’ailleurs réducteur d’intégrer le massage de détente dans leur pratique.

Pourtant, le massage de détente a des effets thérapeutiques indéniables chez certaines personnes, voire tout le monde, puisque personne n’échappe aux effets du stress.

Ludovic et la Trisomie 21

Ludovic* est un jeune adulte de 22 ans.  Toutes les semaines, il se rend au Regroupement pour la Trisomie 21 où il participe à des activités organisées pour des jeunes comme lui qui vivent avec la Trisomie 21.  J’ai eu le privilège d’être une des thérapeutes qui ont massé ces jeunes dans le cadre d’une activité axée sur le bien-être. Ludovic est habituellement dissipé et peine à rester concentré lors des activités.  À la surprise de ses éducateurs, il a non seulement grandement apprécié son massage mais il est aussi demeuré très calme et réceptif lorsqu’est venu le tour de ses camarades de recevoir les massages.

Mathis et le TDAH

Mathis* 7 ans souffre d’un TDAH.  Il peine à demeurer concentré à l’école et a tout autant de difficulté à respecter la routine du couché.  Sa maman voulait souligner ses efforts à l’école et c’est chez moi qu’elle l’a amené pour le féliciter! (Gratitude!) En entrant dans mon bureau, Mathis sautait partout comme une puce et jacassait comme une pie tellement il était excité à l’idée de se faire masser.   Pourtant, une fois sur ma table et dès que j’ai eu posé mes mains sur lui, Mathis s’est presqu’instantanément calmé.  Sa maman m’a dit par la suite que la routine du dodo s’était particulièrement bien passée ce soir là, de même qu’à l’école.

Isabelle et l’anxiété

Isabelle* 36 ans souffre d’anxiété généralisée. Elle souffre d’insomnie et de crises de panique parce qu’elle doit prochainement déménager.  Après plusieurs jours à cumuler le manque de sommeil, Isabelle est venue me voir à trois reprises en l’espace de deux semaines.  Suite à nos rencontres, elle dormait beaucoup mieux et elle arrivait à mieux gérer ses crises d’anxiété.  Je la revois bientôt, suite à son déménagement.

C’est lorsque j’ai la chance de voir les effets bénéfiques sur des personnes comme Ludovic, Mathis, Isabelle et tous ceux qui vivent quotidiennement avec les effets du stress, que le massage de détente retrouve ses lettres de noblesse.

Et vous, avez-vous besoin de vous détendre?

*Les noms ont été changés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *